LGV : un marché de dupes

Dossiers en cours LGV Presse Ustaritz
Publié le 16 mars 2017

A lire ci-dessous des documents attestant des problèmes qui apparaissent au fur et à mesure et qui accréditent l’argumentation développée par le CADE et les associations depuis des années.

En effet, la LGV reste et restera un choix irréfléchi:  « c’est un marché de dupes pour les villes moyennes et le Pays basque n’a rien à gagner mais tout à perdre » (extrait courrier P RECARTE, vice-président du CADE).

1 Des TGV rapides qui arrivent a la meme heure

2 – Horaires TGV Maire de Bayonne mécontent

3 – La faillite, un mode de financement 1er courrier P RECARTE

4 – Ruffec 

5- Charente Libre

6 – Communiqué Attac LGV Tours

7 – Billet Les realites

Commentaires

Les commentaires sont fermés.