Conférence de presse du 25/11/2015 : Le canal du bourg en danger

Canal du Bourg Dossiers en cours Nive Presse Ustaritz
Publié le 6 décembre 2015

Conférence de presse 25/11/15:
Mercredi 25 novembre 2015 à Ustaritz, l’association UDE soutenue par le CADE (Collectif d’associations de défense de l’environnement) a tenu une conférence de presse pour présenter au public un dossier sur lequel elle travaille depuis plusieurs semaines : le projet de comblement du canal du bourg d’Ustaritz par l’entreprise Duhalde.

tajinier 020

Des travaux de mise en conformité de la Nive ont débuté au mois d’août (destruction de barrages anciens, construction de passes à poissons). Ils sont assurés par l’entreprise Duhalde.
Deux d’entre eux ont provoqué la colère des riverains et font polémique :
-le bouchage par enrochement de l’entrée du canal du bourg sous le pont de Xopolo (route de Jatxou)
-le déboisement total des bords du canal et de l’île située en amont du pont.
canal asséché 019canal asséché 025

La municipalité d’Ustaritz affirme avoir été mise devant le fait accompli et se déclare juridiquement impuissante.

 

 

 

 

L’association UDE, alertée par les riverains du canal, a obtenu le dossier complet du projet auprès de la DDTM (Direction départementale des territoires et de la mer).

En le lisant, nous  avons découvert de nombreuses incohérences et irrégularités.
-La construction du barrage (20m x 3m de hauteur) ne figurait pas sur les arrêtés reçus par M Duhalde .

– Le canal se trouve dans le périmètre de protection d’une maison classée aux monuments historiques ( Mokopeïta) . M. Duhalde avait l’obligation de consulter le STAP ( Service territorial de l’architecture et du patrimoine) au préalable de tous travaux, il ne l’a pas fait.

– La Nive est un cours d’eau classé Natura 2000 et donc protégé ( espèces végétales et animales). A ce titre, le déboisement « à blanc », d’une île de 4000 m2 n’est pas autorisé.

– La destruction définitive du petit barrage qui reliait l’île à la 2° pile du pont ne figurait pas sur l’arrêté préfectoral.
De plus, certaines des maisons qui surplomblent le canal sont très anciennes et n’ont pas de fondations. Les propriétaires craignent des mouvements de terrain à cause du manque d’humidité et des effondrements.

canal asséché 026
Nous avons également découvert que M Duhalde avait un projet immobilier sur cette zone qu’il considère être sa propriété. Il a entrepris de l’assécher et a commencé à y déverser des souches d’arbres et des camions de terre.
Or, le canal  est le lit naturel de la Nive et appartient au domaine public (arrêté du préfet des Basses Pyrénées en date du 5 juillet 1849).

Pour toutes ces raisons , l’association UDE aidée du CADE a déposé une demande de référé au tribunal administratif dans lequel elle conteste les arrêtés préfectoraux autorisant les travaux.

La municipalité d’Ustaritz se montre sensible à notre action et nous dit qu’elle envisage la création  «d’ un cheminement piéton le long du canal du moulin du Bourg », et nous assure que l’architecte des Bâtiments de France « sera sollicitée pour étudier la mise en place d’une zone de protection patrimoniale (AVAP) principalement sur les quartiers historiques du Bourg et de Hiribehere » (courrier du 23/11/2015).

Ce canal était un écosystème préservé et un lieu de vie pour de nombreux animaux sauvages, c’est maintenant un marécage nauséabond dans un paysage nu. L’association UDE se battra jusqu’au bout pour faire réparer cette injure à notre environnement.

En résumé:

Suite à notre rencontre en mairie, le maire nous annonce que nous serons conviés à une réunion avec tous les « acteurs » de ce dossier en décembre (date non déterminée) .Nous avons répondu favorablement à cette proposition en souhaitant que la rencontre ait lieu , le plus tôt possible…avant les crues !

Nous pensons qu’une sortie « par le haut » de ce dossier est possible  et souhaitable. Cela permettra de concilier les divers intérêts (historique-patrimonial-écologique etc…) mais ceci suppose l’engagement de la mairie. Le maire en a convenu ( courrier du 23/11). Nous attendons à présent des engagements publics…et des projets validant cette option.

Article sud ouest

Article-Sud-Ouest-canal

Commentaires

Les commentaires sont fermés.