Non au compteur Linky: rappel des procédures

Dossiers en cours LINKY Presse Santé-environnement Ustaritz
Publié le 24 septembre 2018

D’une manière systématique afin de s’opposer à la pose du compteur Linky une première démarche consiste à signifier son refus officiellement.

Pour cela une série de lettres est à rédiger et à envoyer. Voici les modèles que nous proposons : une première lettre en recommandée avec AR à Enedis Tarbes, pour les localités des Pyrénées atlantiques.

Modèle lettre de mise en demeure Enedis Tarbes sept18. Copie de la lettre adressée à Enedis Tarbes à votre Maire

Modèle lettre Mairie sept18. Et enfin une lettre envoyée au SDEPA, syndicat de distribution de l’électricité des Pyrénées Atlantiques, gérant en délégation des Maires du département, le réseau de distribution de l’électricité

Modèle lettre SDEPA sept18.  (Vous noterez que dans la lettre envoyée à Enedis Tarbes il y a une référence à un « PDL ». Il s’agit dans le vocable Edf du point de livraison de l’électricité chez vous. Cette indication est mentionnée dans la  facture d’électricité.)

 Maintenant, la pose des compteurs est sous-traitée par Enedis à des sous-traitants locaux, (Serra Airria qui sous-traite à ACP64 et Solution 30 par exemple). Ces sous-traitants sont rémunérés à la tâche. Donc, selon que votre compteur est accessible ou non  à l’extérieur de votre habitation, lorsque vous n’êtes pas présent, les poseurs peuvent fort bien opérer. Faites donc une copie de lettre adressée à Enedis (Tarbes) et posez-la sur votre compteur. Vous pouvez également mettre le logo Linky stop sur votre boite aux lettres.

Linky stop2

– Un ensemble de 17 Collectifs et Associations anti Linky existent au Pays basque : contactez-nous pour les connaître.

TEMOIGNAGE 

« J’ai eu l’occasion d’aller aider une association de Saint Martin d’Arberoue à organiser une réunion d’information sur le LINKY. Pour ce petit village une soixantaine de personnes étaient présentes et le Maire était présent.

Il a pris la parole à la fin de mon exposé et pendant les questions que posaient ses administrés. Comme par hasard, Enedis, en la personne de l’interlocuteur privilégié d’Enedis auprès des Collectivités territoriales, était passé le voir une semaine auparavant (la réunion avait été décidée une semaine auparavant).

Enedis est venu informer le Maire qu’Enedis acceptera de ne pas installer les compteurs chez les personnes qui en refusent la pose, à condition que ce compteur soit dans le domaine privé.

Évidemment pour les habitants des communes qui ont obtenu cet accord aucune modification importante par rapport à ce qu’ils connaissent (avec cependant des heurts avec les poseurs).

Mais en ce qui concerne les autres communes dont les Maires ne savent pas comment ou n’osent pas entamer une discussion avec Enedis, voilà une jurisprudence intéressante.

De plus, lorsque le Maire, a annoncé ceci je lui ai fait remarquer que pour un magistrat c’était convenir qu’il y avait une inégalité de traitement de ses administrés. » M. Lavictoire (CADE)

POUR INFO :

Au JT de 20 heures un court passage a été consacré au cas de Bayonne : https://www.francetvinfo.fr/economie/linky-les-maires-en-premiere-ligne-face-aux-refus-des-habitants_2937691.html mais un autre passage, certainement commandité par Enedis,  avait été auparavant consacré au sujet du refus : https://www.francetvinfo.fr/economie/linky/linky-peut-on-s-y-opposer_2937693.html .

Commentaires

Les commentaires sont fermés.