Des incendies naturels aggravés par les activités humaines

Presse Santé-environnement
Publié le 27 août 2019

Depuis plusieurs jours, la polémique concernant les multiples incendies ravageant actuellement la forêt amazonienne ne fait qu’enfler. L’inaction du gouvernement brésilien, et les prises de décisions contestables du président Jair Bolsonero, entraînent la colère de nombreuses ONG et l’incompréhension des autres dirigeants du monde. (source: trustmyscience.com)

Jeudi 22 août:les données satellitaires recueillies par l’Institut national de recherche spatiale (INPE) au Brésil faisaient état d’un total d’environ 75’000 incendies en Amazonie depuis le début de l’année, soit une hausse de 84% par rapport à la même période en 2018. Si ces chiffres ne sont pas suffisamment alarmants, les nouvelles preuves visuelles publiées par la NASA et la NOAA illustrent bien l’ampleur de l’urgence.

Les incendies de forêt ne sont pas rares en Amazonie pendant la saison sèche, qui s’étend de juillet à octobre, et commence souvent de manière naturelle. Cependant, l’intensification des activités humaines dans la région entraîne une aggravation du problème, car le brûlage est considéré comme le moyen le plus efficace de défricher des terres à des fins agricoles.

Suite ci-dessous:

https://trustmyscience.com/incendies-foret-amazonienne-visibles-depuis-espace/

Commentaires

Les commentaires sont fermés.