LGV: Réactions au rapport sur les infrastructures

Dossiers en cours LGV Presse Santé-environnement Ustaritz
Publié le 7 février 2018

Bordeaux – Dax est repoussée aux calendes grecques. Ou plus précisément, « doit être réinterrogée à plus longue échéance« , dit le rapport :

« Il semble en effet au Conseil que moyennant des travaux de relèvement de vitesse sur la ligne classique, il est possible d’obtenir quasiment les mêmes bénéfices qu’une ligne nouvelle à un coût bien moindre. Dans les faits, l’infrastructure nouvelle ici ne serait justifiable que par la saturation de la ligne existante, notamment pour répondre aux besoins du fret, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui et ne semble pas envisageable avant un horizon lointain. »
« https://objectifaquitaine.latribune.fr/infrastructures/2018-02-01/la-lgv-bordeaux-toulouse-retenue-mais-phasee-bordeaux-dax-semi-enterree-766906.html

Une analyse des (im)possibles pour différents projets (dont la LGV du GPSO)

https://reporterre.net/Rapport-sur-les-infrastructures-on-se-calme-sur-les-grands-projets-et-vivent

Suite à son dernier communiqué ,le CADE réagit à nouveau avec deux contributions:

1)  12 raisons d’enterrer définitivement la LGV Bordeaux-Dax-Espagne:Enterrement-LGV

2) Suite au dossier de 4 pages publié par Sud-Ouest :

Capture SOLGV

Réaction du CADE à Cette-une-de-SudOuest 

 

 

Commentaires

Les commentaires sont fermés.